«Pelota» L’inspiration de cette pièce est née du jeu de la «pelota maya»,
Le caoutchouc, utilisé par les peuples de mésoamérique bien avant l’arrivée des espagnols,
avait un caractère hautement sacré. Cette matière, du fait qu’elle rebondisse, déjoue la
force de gravitation et cette balle en caoutchouc symbolisait donc le mouvement, les astres:
le soleil et la lune.
Le jeu dont les règles ne sont pas totalement connues, était une sorte de célébration
des astres et de leurs mouvements perpétuels.
Mon idée est ici de proposer une balle qui ne rebondisse plus avec laquelle on ne joue
plus. Plus les bandes de caoutcoucs s’accumulent, plus la balle va grossir et moins elle
va rebondir jusqu’à devenir statique par son poids. Le mouvement est annihilé.
La forme évoque le mouvement et le jeu, mais ils deviennent impossible.



DSCN5466

DSCN5482

«Pelota» «balle» 2015/
caoutchouc/d=60cm/60kg
Avenida de Indepedencia
Oaxaca/Mexique